Home / A vivre / D’où je viens et où je suis

    D’où je viens et où je suis

    d'ou je viens

    D’où je viens et où je suis. 

    Avant de parler de mes voyages,
    je pense utile de dire d’où je viens.
    Les gens oublient parfois de le préciser.
    Pourtant, c’est important parfois pour être compris. 

    Donc, pour commencer, mes origines…

    J’ai du mal à dire « je viens de » un seul lieu. Certes, je suis née dans une ville, la maison où jai grandi appartient à une ville. Mais pour moi, d’où je viens, ce n’est pas si carré. Doù je viens, c’est de l’union de deux personnes, de deux individus avec tout ce qu’ils avaient à apporter. Alors oui, je suis de Wasquehal, ville de la région de Lille, en France. Mais, pour moi, je viens aussi de Menin en Belgique, où ma famille paternelle a vécu, où mon père était avant de s’installer avec ma mère, de Furnes, de Ypres, où ma famille a déménagé, y plantant de nouvelles racines. 

    Alors oui, je connais mieux Wasquehal, mais je prends plus de plaisir à visiter ces autres villes, que je connais bien aussi, les fréquentant depuis toujours. Mais que dans leurs bons côtés, alors c’est de la triche si je les apprécie autant, j’en ai conscience. J’y vais en visite, pour des moments de détente, alors c’est facile d’en faire des villes d’adoption. A Wasquehal, je connais les mauvais moments, l’école obligatoire, les problèmes de voisinage ou d’administration. Attention, j’y connais aussi de nombreuses bonnes choses. Je me souviens d’avoir connu ici mes premières amitiés, mes premiers amours, des moments de détente pure.

    Mais c’est aussi avec mon papy que j’ai appris à dessiner, avec ma mamie que j’ai pris plaisir à faire les marchés, à me balader dans les parcs, à faire de la balançoire, Et ça c’était à Menin, en Belgique. 

    Mon parcours…

    En grandissant, j’ai développé de vraies amitiés avec des Lillois, avec qui j’ai eu encore plus de plaisir à couvrir la région. J’habitais en France, alors j’allais aussi à l’école à proximité. C’était naturel. Mais quand j’ai pu choisir de changer d’école, en passant au lycée, j’ai fait le choix d’une école en Belgique, et donc, forcément, j’ai rencontré de nouveaux amis, Belges, avec qui j’ai découvert encore mieux la Belgique. D’ailleurs, il y avait aussi des Français, qui venaient de partout à travers la France. J’ai même vécu en Belgique un temps pour mes études. Mon premier chez moi, ma première coloc, entre filles, avec des Françaises, Lilloises et Parisiennes, c’était génial ! 

    Donc oui, vraiment, je ne viens pas seulement d’une ville, d’un point sur une carte. Je viens d’une région entière, les Flandres – regroupant le nord de la France et la Belgique. 

    Et où je suis aujourd’hui… 

    Lorsque j’ai eu mes diplômes, je me suis rendu compte que je n’avais pas assez voyagé. Mes amis sont partis pour leur études, dans des écoles ou pour des stages un peu partout. Moi, j’ai eu la chance d’avoir tout à cô. Sauf qu’avec le temps, les amis sont loin, vivre ici sans certains proches ça crée un manque. Et entendre leurs découvertes, ça fait rêver, ça donne envie de partir. Alors, je me suis décidée à partir moi aussi. 

    Mon frère est à Londres, il y était déjà, il m’avait présenté les lieux. Ma meilleure amie y a vécu un an aussi, on y a passé de super moments. Alors c’est là-bas que je suis partie. Je vous présenterai mieux mon choix plus tard, ça serait trop long. Mais voilà comment je suis partie vivre un temps à Londres. Pour en revenir il y a 2 semaines aujourd’hui, par souci de moyens. Vous découvrirez mieux les raisons de ce choix aussi à travers ce blog. 

    Je pense vraiment que c’est important de partager ça avec vous,
    car ça permet de comprendre mon coté Européenne, habitante du monde.
    D’ici et de partout.
    J’appartiens à tous les lieux où j’ai été surprise, où j’ai souri, où j’ai ri,
    où j’ai même pleuré, de rire ou de peine.
    Je suis une sentimentale… 

    Et vous, qui venez à ma rencontre sur ces pages,
    d’où venez vous ? 

    En découvrir plus

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    %d blogueurs aiment cette page :