Home / A vivre / En France / Paris, c’est sympa aussi !

    Paris, c’est sympa aussi !

    Paris 

    C’est sympa aussi !

     

    Je voulais vous parler de Paris aussi, un peu quand même. J’adore Londres, mais je suis quand même aussi un peu sous le charme de ma capitale… En plus, avouons le, elle a l’avantage d’héberger un bon nombre de mes amis, et certains des meilleurs ! Alors forcément, j’aime bien y aller de temps en temps. De la à y vivre, pas sure du tout… Mais aller me détendre là bas, c’est toujours sympa. De vraies vacances. 

    Au lendemain des attentats, petit tour à Paris.

    Je ne savais pas quoi dire suite aux évènements de Paris… Le 13 Novembre, c’était l’anniversaire d’une très bonne amie qui habite Paris. Je culpabilisais de ne pas être avec elle et nos amis pour son jour, mais je n’avais pas pu faire le déplacement. Alors quand les évènements me sont parvenus, j’ai eu une peur immense qu’il leur soit arrivé quelques chose. Je me suis dit que j’avais peut-être raté plus qu’un anniversaire…

    Alors, j’ai souhaité les rejoindre, et me voilà partie pour un weekend parisien, entre la magies des vitrines de Noel, et les ravages des attentats. Mes amies sont là bas, j’ai eu peur de ne plus les voir, alors il faut profiter de les avoir encore, et non pas céder à ma peur. Parce que la peur est présente ! Quand je suis montée dans le train, puis dans le métro. Lors du salon où je suis passée, lorsque je suis rentrée chez ma meilleure amie, à l’époque voisine de la gare St Lazare et des grands magasins du boulevard Haussmann.  Bref, la peur est présente, la peine aussi, pour ceux qui n’ont pas eu ma chance… Mais j’ai décidé de me montrer plus forte. Alors, Paris me voilà !

    La vie continue…

    Je suis arrivée à paris en passant mon vendredi sur un salon pro. Un salon dont la tenue avait fait beaucoup débat, mais les avis divergeant, il fallait à la fois satisfaire ceux qui voulaient venir et ceux qui voulaient rester chez eux. Donc maintenir le salon. Aux exposants de choisir ou non de venir, et ils sont restés, une grande majorité, le salon était plein ! C’était un salon du loisir, alors même la joie de vivre était présente, et pour une fois, personne ne râlait d’attendre à l’entrée les fouilles. Un moment resté très agréable.

    Puis, j’ai rejoint mes amis. Les évènements étaient encore dans les discours. D’ailleurs, personne ne comprenait ma présence. Je paraissais folle d’être venue voir mes amis à Paris. De m’etre mise dans un train et dans le métro volontairement. Mais dans de tels conditions, c’était dur de se comprendre. Je venais me rassurer sur l’état de mes amis, quand eux sont rassurés de ne pas nous savoir là. Attention, ils étaient contents, et on a passé un très bon moment. Mais c’est vrai qu’on était pas dans le même contexte.

    La magie et la vie restent plus fortes.

    Après ce premier jour, très emprunt des attentats, j’ai passé mon temps avec ma meilleur amie. Elle habitait St Lazare, c’était quand même le début de la période de Noel, alors forcément, on a fait les magasins !

    Le but était de trouver des cadeaux pour nos proches. Mais avec ma meilleure amie, le plus dur, c’était d’arrêter de se trouver des auto-cadeaux ! Mais je n’ai pas cédé, moi ! Et au moins, ma liste au père Noël était bien remplie. J’ai eu plus de mal à trouver des idées de cadeaux à offrir à la famille…

    Cette année, à la Gare St Lazare, vous pouviez trouver un village de Noël artisanal, plein de bonnes idées, et de cadeaux originaux. Déjà là, j’avais repéré plusieurs idées. Arrivent ensuite les grands magasins et leurs vitrines de Noël…

    L’année précédente, c’était plein de monde, on voyait à peine les vitrines, les gens se bousculaient,… Cette fois, la ville étaient encore blessée, alors j’ai pu profiter des vitrines, non sans un  pincement au coeur et une pensée pour Paris.

    Mais c’est vrai que ces vitrines, magiques et féériques, nous faisaient un peu oublier l’horreur, pour nous rappeler la beauté de cette période, et de la ville. A l’intérieur, on entrait vraiment dans un autre monde, pour être simplement dans la magie des fêtes, et du shopping parisien. Un petit shopping qui a fait du bien finalement…

    Voilà comment j’ai fait face aux évènements,
    et comment, finalement, j’en suis ressortie plus forte,
    plus admirative de Paris et des parisiens,
    et plus consciente qu’il faut profiter de ce qu’on a.

    Et aujourd’hui, je peux le dire : Paris, je t’aime ! Même si je ne suis pas prêté à vivre chez toi. Le métro boulot dodo parisien, ça me tente bof, mais c’est une autre histoire… 

    En découvrir plus

     

    En Image

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    %d blogueurs aiment cette page :